Comment la posture affecte ma santé ?

Avec des heures de travail de plus en plus longues devant les écrans, couplés avec du stress, des tensions apparaissent et notre posture s’affaisse. Nous sommes une culture très tournée vers l’avant. Entre la position assise, la conduite, l’informatique, nous perdons souvent la mobilité latérale et la rotation.

Avec autant d’assise, nos fléchisseurs de la hanche et nos ischio-jambiers se raccourcissent, ce qui peut exercer une pression sur le bas du dos. Nous perdons également de la force dans les muscles de l’abdomen et du bas du corps qui soutiennent la colonne vertébrale. De plus, la position habituelle de la tête vers l’avant devant ordinateur ou les téléphone créé des tensions au cou et aux épaules. Trop assis est toxique. 

Pour garder un corps en bonne santé,il est donc nécessaire de corriger sa posture et apprendre à se redresser.

Qu’est-ce qu’une bonne posture ? 

Une bonne posture ne se limite pas à se tenir droit pour être le plus rigide possible. C’est un support primordial sur votre santé à long terme. S’assurer que vous votre maintien est bon, que vous bougez ou pas, peut prévenir la douleur, les blessures et autres problèmes de santé.

Il en existe deux types :

  • la posture dynamique est la façon dont vous vous tenez lorsque vous vous déplacez, comme lorsque vous marchez, courez ou vous penchez pour ramasser quelque chose.
  • la posture statique est la façon dont vous vous tenez lorsque vous ne bougez pas, comme lorsque vous êtes assis, debout ou endormi.

Il est important de s’assurer que vous avez une bonne posture dynamique et statique.

La clé d’une bonne posture est la position de votre colonne vertébrale. Votre colonne vertébrale a trois courbes naturelles – au niveau du cou, du milieu du dos et du bas du dos. Une posture correcte devrait maintenir ces courbes, mais pas les augmenter. Votre tête doit être au-dessus de vos épaules et le haut de votre épaule doit être au-dessus des hanches.

bonne,posture,corriger,dos,sciatique,exercice,gyrotonic,uma,paris
gyrotonic,posture,bonne,corriger,paris,exercice,exercices

Quelles sont les causes d’un déséquilibre postural ?

Plusieurs causes peuvent être la conséquence d’une mauvaise posture. Cela est souvent lié à un déséquilibre musculaire. Avant d’effectuer un travail pour corriger sa posture, il est indispensable de connaître l’origine du problème.

Voici les principales causes : 

Les hernies discales des lombaires et des cervicales

Les os qui forment la colonne vertébrale dans votre dos sont amortis par de petits disques spongieux. Lorsque ces disques sont sains, ils agissent comme des amortisseurs pour la colonne vertébrale et la maintiennent flexible. Mais lorsqu’un disque est endommagé, il peut se gonfler ou s’ouvrir. C’est ce qu’on appelle une hernie discale.

Vous pouvez avoir une hernie discale dans n’importe quelle partie de votre colonne. Mais la plupart des hernies discales affectent le bas du dos, dans la zone lombaire. Certaines se produisent dans le cou, au niveau des cervicales et, plus rarement, dans la région de la cage thoracique.

Ainsi, quand une hernie discale appuie sur les racines nerveuses, elle peut provoquer de la douleur, un engourdissement et une faiblesse dans la zone du corps où le nerf se déplace. Dans le bas du dos, elle peut provoquer des douleurs et des engourdissements dans la fesse et le bas de la jambe. C’est ce qu’on appelle la sciatique. C’est le symptôme le plus fréquent d’une hernie discale dans le bas du dos.

uma,corriger,sa,posture,gyrotonic,mal,dos,sciatique,hernie,soulager,reeducation

Les hernies discales des lombaires et des cervicales.

Les os qui forment la colonne vertébrale dans votre dos sont amortis par de petits disques spongieux. Lorsque ces disques sont sains, ils agissent comme des amortisseurs pour la colonne vertébrale et la maintiennent flexible. Mais lorsqu’un disque est endommagé, il peut se gonfler ou s’ouvrir. C’est ce qu’on appelle une hernie discale.

Vous pouvez avoir une hernie discale dans n’importe quelle partie de votre colonne. Mais la plupart des hernies discales affectent le bas du dos, dans la zone lombaire. Certaines se produisent dans le cou, au niveau des cervicales et, plus rarement, dans la région de la cage thoracique.

Ainsi, quand une hernie discale appuie sur les racines nerveuses, elle peut provoquer de la douleur, un engourdissement et une faiblesse dans la zone du corps où le nerf se déplace. Dans le bas du dos, elle peut provoquer des douleurs et des engourdissements dans la fesse et le bas de la jambe. C’est ce qu’on appelle la sciatique. C’est le symptôme le plus fréquent d’une hernie discale dans le bas du dos.

Les symptômes de la sciatique

La sciatique commence généralement par une hernie discale dans la colonne lombaire et peut exercer une pression sur les nerfs qui l’entourent. Le nerf sciatique est le nerf le plus long de votre corps. Il commence dans le bas du dos et se divise pour parcourir vos hanches, vos fesses, vos jambes et vos pieds des deux côtés. Les éperons osseux et la sténose vertébrale (rétrécissement) peuvent également exercer une pression sur le nerf sciatique dans le bas du dos. Lorsque cela se produit, cela peut causer beaucoup de problèmes tout au long du nerf.

Le signe le plus distinctif de la sciatique est une douleur qui irradie du bas du dos jusqu’aux jambes. Elle peut aller d’une douleur légère à une douleur aiguë et intense. Vous pouvez également ressentir un engourdissement, des picotements et une faiblesse dans la jambe ou le pied.

sciatique,gyrotonique,gyrotonic,exercice,paris

Les symptômes de la sciatique

La sciatique commence généralement par une hernie discale dans la colonne lombaire et peut exercer une pression sur les nerfs qui l’entourent. Le nerf sciatique est le nerf le plus long de votre corps. Il commence dans le bas du dos et se divise pour parcourir vos hanches, vos fesses, vos jambes et vos pieds des deux côtés. Les éperons osseux et la sténose vertébrale (rétrécissement) peuvent également exercer une pression sur le nerf sciatique dans le bas du dos. Lorsque cela se produit, cela peut causer beaucoup de problèmes tout au long du nerf.

Le signe le plus distinctif de la sciatique est une douleur qui irradie du bas du dos jusqu’aux jambes. Elle peut aller d’une douleur légère à une douleur aiguë et intense. Vous pouvez également ressentir un engourdissement, des picotements et une faiblesse dans la jambe ou le pied.

Le muscle psoas qui est trop raide

Le psoas est le muscle le plus important de votre corps. Il s’insère sur les vertèbres lombaires, passe dans votre bassin et se termine sur votre fémur. C’est le muscle qui vous permet de lever votre jambe, pour marcher ou monter les escaliers par exemple.

Lorsque votre psoas est trop court ou trop serré, il peut entraîner votre bassin dans une inclinaison antérieure, comprimant la colonne vertébrale et tirant votre dos vers l’hyperlordose, les fesses en arrière.

En conséquence, il entraîne des blessures au bas du dos, en particulier au niveau des disques intervertébraux. Dans ce cas, votre bassin est tiré vers l’avant devant votre centre de gravité, ce qui fait que votre dos se courbe et votre tête pique en avant.

posas,douleur,contracte,etirer,gyrotonic,paris

Le muscle psoas qui est trop raide

Le psoas est le muscle le plus important de votre corps. Il s’insère sur les vertèbres lombaires, passe dans votre bassin et se termine sur votre fémur. C’est le muscle qui vous permet de lever votre jambe, pour marcher ou monter les escaliers par exemple.

Lorsque votre psoas est trop court ou trop serré, il peut entraîner votre bassin dans une inclinaison antérieure, comprimant la colonne vertébrale et tirant votre dos vers l’hyperlordose, les fesses en arrière. 

En conséquence, il entraîne des blessures au bas du dos, en particulier au niveau des disques intervertébraux. Dans ce cas, votre bassin est tiré vers l’avant devant votre centre de gravité, ce qui fait que votre dos se courbe et votre tête pique en avant.

La cyphose, la lordose et la scoliose

La cyphose se situe autour de la partie supérieure du dos. Si vous avez un haut du dos particulièrement arrondi (généralement avec une courbure de plus de 50 degrés), ou si votre tête semble plus en avant que le reste de votre corps, vous pouvez avoir une cyphose. Cela développe des pressions dans le haut du dos.

Contrairement à une cyphose, la lordose affecte le bas du dos. C’est une courbure des vertèbres lombaires. Par exemple, vos fesses sont plus prononcées lorsque vous êtes assis. Cela provoque des douleurs dans la région lombaire et le haut du dos se voûte.

La déformation vertébrale la plus connue est sans doute la scoliose. Lorsque vous regardez de dos, une scoliose plie la colonne vertébrale loin de la ligne médiane et prends la forme d’un “C” ou d’un “S”. Elle développe une musculature irrégulière et des douleurs dorsales. Les causes de la scoliose ne sont pas aussi claires que la lordose ou la cyphose, mais on soupçonne qu’il s’agit d’un défaut génétique.

lordose,ciphose,scoliose,corriger,posture,paris,kine

La cyphose, la lordose et la scoliose

La cyphose se situe autour de la partie supérieure du dos. Si vous avez un haut du dos particulièrement arrondi (généralement avec une courbure de plus de 50 degrés), ou si votre tête semble plus en avant que le reste de votre corps, vous pouvez avoir une cyphose. Cela développe des pressions dans le haut du dos.

Contrairement à une cyphose, la lordose affecte le bas du dos. C’est une courbure des vertèbres lombaires. Par exemple, vos fesses sont plus prononcées lorsque vous êtes assis. Cela provoque des douleurs dans la région lombaire et le haut du dos se voûte.

La déformation vertébrale la plus connue est sans doute la scoliose. Lorsque vous regardez de dos, une scoliose plie la colonne vertébrale loin de la ligne médiane et prends la forme d’un “C” ou d’un “S”. Elle développe une musculature irrégulière et des douleurs dorsales. Les causes de la scoliose ne sont pas aussi claires que la lordose ou la cyphose, mais on soupçonne qu’il s’agit d’un défaut génétique.

Comment corriger sa posture et ses maux de dos ?

Le système d’équipement est idéal pour apprendre à corriger sa posture intelligemment. C’est une approche différente du sport. Par des exercices d’étirement en douceur, vous allez décompresser votre colonne vertébrale pour ainsi redonner de l’espace aux vertèbres et restaurer votre flexibilité perdue.

C’est une alternative à la rééducation classique, car il est le seul système qui crée une décompression dans les articulations et plus spécifiquement dans les vertèbres lombaires et les hanches.

La méthode offre d’autres avantages : amélioration du tonus musculaire, augmentation de l’équilibre, meilleure coordination et un drainage du système lymphatique. 

Après un cours, vous vous sentirez grandi, le dos redressé et plein d’amplitude.

En savoir plus sur le >

Corriger sa posture naturellement et en douceur

Le système de machine a été développé autour du corps et conçu pour offrir une totale liberté de mouvement. Grâce à un système intelligent de poulies et de résistances, il offre les mêmes sensations qu’un corps dans l’eau, libéré de l’apesanteur.

Il peut être personnalisé suivant sa morphologie et sa force, s’adaptant à des choses telles que la taille, la longueur des bras et des jambes.

Ainsi, le support de la machine vous guide en douceur et sans impact.

Combien de temps pour corriger sa posture ?

Au centre Uma, nous avons aidé de nombreux clients à soulager leurs maux de dos chroniques grâce à des cours régulier de . Ils ont pu également éviter le recours à la chirurgie du dos et récupérer leur mouvement vertébral en trois dimensions.

Il n’y a pas de secret, pour corriger sa posture efficacement et à long terme, il faut être régulier. Des sessions courtes et intensives seraient bénéfiques uniquement sur un court terme, et vous serez obligé de reprendre à zéro.

Donc, si vous cherchez une solution naturelle qui n’implique pas de chirurgie, vous êtes au bon endroit !

Première fois ? Essayez-le >

Essayez-le >

 

Si vous souffrez de maux aiguës, il est indispensable de consulter votre médecin avant votre première séance.

 

En savoir plus sur : 

En savoir plus sur :